jeudi 22 janvier 2015

Rosanna, cinquante ans plus tard

Rosanna (1958)
encre & aquarelle 
sur papier New Soho series (10" X 7")

Quand j'étais petite, c'était une fête d'aller visiter mon arrière-grand-mère. 

Elle vivait dans une toute petite maison du quartier Montcalm à Québec.Cette maison était meublée de choses bien intrigantes pour une petite fille moderne: un poêle à bois, une glacière et le gros morceau de glace qu'elle contenait, une toilette activée par une chaine au plafond !

Mais surtout, il y avait un gros matou et une toute petite cour. Grand-maman y laissait pousser des fleurs sauvages et un lilas et le gros chat était le roi de ce petit domaine.

Ce portrait de mon arrière-grand-mère est inspiré d'une photo prise lors de l'anniversaire de ma petite sœur. En la regardant, je me suis souvenue comme grand-maman aimait les petits enfants et comme ses histoires et comptines nous captivaient!

Encore une fois, ce n'est pas une ressemblance exacte que je recherchais. Je crois cependant avoir réussi à exprimer l'intelligence vive et la douceur qui se dégageaient de son visage.

Rosanna (1958) est ma contribution au 22ème jour du défi 30 peintures en 30 jours de Leslie Saeta.

8 commentaires:

  1. Martine... I love that you did these two images of your grandmother! Wonderful idea I'll have to borrow sometime in the future.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Thank you Roseanne. This is really a very interesting exercise: freshness of youth and Wisdom of age....

      Effacer
  2. Aarrière-grand-mère
    Rosanna


    She came back,
    arriving in
    color through
    family lines.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. A good way to review the geneology of my family!

      Effacer
  3. I can see her sweet nature by your portrait, wonderful work! She reminds me of my Grandma!

    RépondreEffacer
  4. Oh, Martine, votre travail est si belle! Il est capturé une personnalité et "ce que vous voulez dire» revient bien dans ce travail. Gardez votre propre style. Vous ne avez pas besoin d'être le travail de quelqu'un d'autre. La beauté du style de Martine est la réponse ultime. Meilleurs voeux, Sadami

    Oh, Martine, your work is so lovely! It's captured a personality and "what you want to tell" comes up well in this work. Keep your own style. You do not need to be someone else's work. The beauty of Martine's own style is the ultimate answer. Best wishes, Sadami

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Sadami, your visits and comments are always such a pleasure for me!
      Thank you for your kind words of encouragement!

      Effacer