lundi 11 janvier 2016

Épanouissement

Amaryllis (06-01-16)
encre et aquarelle Koi in Fabriano-Venezia  sketchbook, 90lb, 6" X 9"

J'aime beaucoup dessiner directement à l'encre puis mettre en couleur mon croquis. J'aime la simplicité et la spontanéité qui se dégagent du résultat final.

Depuis le début de ce défi 30 peintures en 30 jours organisé par Leslie Saeta, je me sens partagée entre mon attirance très forte pour le travail encre-aquarelle et le besoin de peindre une " vraie ' peinture soit à l'acrylique, soit à l'aquarelle. 

Pour simplifier, j'ai donc décidé que j'oscillerais constamment entre les deux au cours du mois.Je me pose cependant une question: un croquis a-t-il autant de valeur artistique qu'une peinture ? Il est certain que le croquis aiguise le regard, "muscle" si l'on peut dire la gestuelle...

Pour le 11ème jour du défi, je présente Amaryllis (06-01-16). L'amaryllis s'épanouit tout doucement et ma série se poursuit quasi quotidiennement.  

4 commentaires:

  1. Bonjour Martine! Personnellement, je trouve que le croquis peut être aussi captivant , sinon plus , qu'une peinture. Il y a une spontanéité dans le geste que la peinture fait souvent disparaître ou transforme en cours de travail. Tu te débrouilles très bien dans ce Défi!!! :)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci Helen ! Quand j'ai visité la Couleur du jazz, j'ai remarqué qu'à quelques reprises, il y avait à la fois l'étude préparatoire faite en plein air et le résultat final peint en studio. Et même si la toile finale était techniquement plus achevée, elle me touchait moins que le croquis...

      Effacer