vendredi 21 novembre 2014

Écriture visuelle, une exposition des oeuvres de Jacques Clément

Collage d’œuvres de l'Exposition Écriture visuelle de Jacques Clément
Chapelle historique du Bon-Pasteur
du 13 novembre au 14 décembre 2014

Jacques Clément expose ses ouvres inspirées de modèle vivants à la Chapelle historique du Bon-Pasteur jusqu’au 14 décembre.

Le lieu est magnifique et les grands pliages de Jacques Clément y ont un bel espace pour s'y déployer. 

Au premier plancher, on retrouve donc les grands pliages en technique mixte, ces œuvres nées du besoin que ressentait l'artiste de travailler de grands formats. Comme il manquait d'espace, il a commencé à plier d'énormes morceaux de papier qu'il apportait aux sessions de modèle vivant, pliant le papier comme on plie une carte routière. Ainsi, il déplie et travaille sur un plan, puis il replie et s'attaque à un autre plan. Il n'a aucune idée de ce que sera le produit final. Pour Jacques Clément, l’œuvre de création est avant tout dans un processus.Il considère son œuvre terminée au moment de l'installation dans une salle lors d'expositions. D'une exposition à l'autre, les œuvres sont accrochées différemment tel un caméléon qui se transforme en fonction de son environnement.

A la mezzanine, on retrouve toiles à l'acrylique, œuvres à l'encre et au  pastel plus formelles.

Collage d’œuvres de l'Exposition Écriture visuelle de Jacques Clément
Chapelle historique du Bon-Pasteur
du 13 novembre au 14 décembre 2014

Jacques Clément a une fascination particulière pour la représentation du corps humain. Il s'y consacre assidûment et quotidiennement depuis des années et a ainsi créé son propre langage artistique dépassant la simple appréhension du réel

J'ai besoin de dessiner tous les jours. C'est pour moi une forme de méditation - j'oublie tout quand je dessine. Ce n’est pas tant la technique (...) Il y a tellement de choses que j'aime dans les sessions de modèle vivant: les lumières qui s'allument, le silence tout autour. J'aime me trouver avec d'autres gens, dans le silence, concentrés sur le modèle..."

J'ai rencontré Jacques Clément pour la première fois en 2011 alors que j'avais décidé de recommencer à dessiner des modèles vivants. Ses dessins m'avaient alors fascinée ! De quelques traits de pastel, il suggérait l'essentiel: la forme, l'émotion, l'attitude. Très productif et heureux de jouer avec les couleurs et papier, il m'avait fait grande impression et redonné le goût de dessiner. 

Et surtout, de dessiner juste pour le plaisir et non pas pour la perfection du rendu (objectif qui s’avère pour moi difficile à obtenir et  laisse si souvent un goût de déception ...) Plus tard, j'ai suivi un de ses ateliers où, avec fusain et gesso, on apprenait à modeler le corps du modèle.

Modèle vivant 3 (par Martine Paquet, 01-02-2013)
gesso et fusain sur papier bristol  9" X 12"

6 commentaires:

  1. His work is beautiful, evocative, fascinating and unique - I love it.

    RépondreEffacer
  2. I really love your drawing Martine, you are lucky to be learning from a great artist! Thanks for sharing his beautiful paintings.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Thank you Celia for your visit and your kind comment!

      Effacer
  3. J'aime beaucoup ses oeuvres sur modèle vivant, très fort! Thank u for sharing.

    RépondreEffacer